C'est le moment où la Lune réveille le vampire blafard sur sa couche vermeille.
 
AccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 ~~ Katy Blackewell : 1309 ~~

Aller en bas 
AuteurMessage
Katy Blackewell
{ Mannequin et Serveuse au More } - n°1309 | Miss Cat
avatar

Féminin Nombre de messages : 52
Age : 26
Age ( RP ) : 21 ans
Race : Humaine
Date d'inscription : 07/02/2009

MessageSujet: ~~ Katy Blackewell : 1309 ~~   Lun 9 Fév - 19:04


[*]
Nom : Blackewell, du nom de son tuteur.

[*]
Prénoms : Katy

[*]
Surnom : Kat’, 1309 (voir histoire), Miss Cat. Pourquoi ? Sans doute pour sa grâce féline, qui sait.

[*]
Age : 21 ans et des poussières.

[*]
Profession : Mannequin à temps partiel, et serveuse dans le club More, for Fun. Qui sait ce que la nuit nous réserve ?

[*]
Description Physique :


« On a dit que la beauté est une promesse de bonheur. Inversement la possibilité du plaisir peut être un commencement de beauté. » - Marcel Proust

La beauté effraye. La beauté attire, fait peur, attise jalousie et méchanceté. On l’a traité de garce, de libertine, parce qu’elle est belle. Et surtout parce qu’elle ne fait rien pour. Elle n’a pas du tout les caractéristiques types d’une femme à hommes. Elle n’est pas blonde, n’a pas une poitrine énorme, ni des fesses imposantes. Elle est ce qu’elle est. Grande, mince, trop selon elle, mais c’est ainsi. On lui a déjà servi tous les compliments possibles sur ses yeux, de la plus simpliste des phrases-bateau au plus compliqué des poèmes sur ses iris vert émeraude. Il est vrai que sa peau pâle et pure fait largement ressortir ses yeux ; c’est d’ailleurs la seule partie d’elle-même dont elle est fière. Cette couleur anormalement vive marque sa différence tout en attirant les regards.

On lui a déjà dit paraître trop jeune, trop fragile. C’est ce qu’elle est. Son visage d’ange tombé du ciel, son air de femme-enfant, tout porte à penser qu’elle n’a même pas dix-huit ans. Malgré cela, elle garde cette finesse et cette douceur qui attire les regards envieux. Sa peau claire trahit quelquefois sa gêne et les rares fois ou l’on réussit à la prendre de court, le rouge lui monte vite aux joues. Ses cheveux d’un châtain brillant sont parsemés de mèches naturelles, plus ou moins claires, et parcourus de douces ondulations qui renforcent l’impression d’avoir un ange en face de soi. Son corps est justement proportionné, et elle aime à mettre en valeurs ses atouts. Niveau style, elle n’est pas dans le mannequinat haute couture pour rien ! Bien que totalement à l’ouest lors de sa sortie du labo, elle a vite appris en observant. Et les photographes ainsi que les stylistes de mode sont d’excellentes mines à idées, surtout lorsque l’on se fait habiller par eux…



[*]
Caractère :


“Le charme : une manière de s’entendre répondre “oui” sans avoir posé aucune question claire.” - Albert Camus.

Vous ne pourrez jamais dire que vous connaissez Katy. Vous pouvez vous faire croire vous-même que vous la connaissez par cœur mais dans le fond, ce serait comme vous mentir. Peut être qu’un jour, elle se dévoilera à vous et vous aurez l’impression de rencontrez une toute nouvelle personne, totalement différente de ce que vous imaginiez. Indécente, provocatrice, insupportable, indifférente, tant d’adjectifs lui vont si bien. Mais poser des mots sur un masque de verre ne sert à rien. La véritable personnalité de Katy est un être bien plus fragile, un esprit complexe et indéchiffrable, silencieux et timide, l’innocence même… Mais de nos jours, l’innocence ne sert à rien, et mieux vaut avoir griffes et crocs pour se défendre contre le monde. Alors, un masque d’indifférence cache ses faiblesses, la faisant paraître tantôt glaciale, tantôt mauvaise. Femme perfide lorsqu’elle le veut, infidèle à tout va et pourtant jalouse et mauvaise comme la peste, elle est rancunière et peut attendre longtemps pour parvenir à sa vengeance.

Femme-enfant, il lui arrive de pleurer, d’avoir des accès de rage froide qu’elle sait pourtant toujours maîtriser : vous ne pourrez voir que l’ombre de la colère roder dans ses yeux d’émeraudes, et remarquer que son habituel sourire aura disparu. Elle sait se contrôler, fuyant les scandales, n’aimant pas les démonstrations en public. Mystérieuse, elle sait se faire discrète, mais n’a tout de même pas la langue dans sa poche : pourtant, elle n’est pas du genre à se moquer des autres, préférant maintes fois l’indifférence que tout autre forme de malveillance. Mais mieux vaux ne pas trop chercher à s’amuser à ses dépens.


Abordant en permanence un air énigmatique, un sourire serein aux lèvres : telle est l’attitude habituelle qu’expose Katy en présence d’une autre personne. Il paraît que cela lui donne un air prétentieux, surtout avec son joli visage d’ange… Tant pis pour les idiots et autres jaloux croyant cela. Pas du tout arrogante, il lui arrive pourtant de regarder certains personnes de haut, lorsque celles-ci se montrent exaspérantes, voire insignifiantes. Peu crédule, elle reste toutefois légèrement naïve quand elle est ignorante d’un sujet nouveau pour elle. Lorsqu’une situation lui déplaît, elle peut devenir cassante, mais en restant toujours dans une certaine mesure, malgré sa franchise parfois difficile à entendre. Elle aime la compagnie des autres, mais une certaine solitude ne lui déplaît pas non plus et il est rare qu’elle passe plus de quelques heures en une même compagnie.

Indépendante, elle ne veut rien devoir à personne et ne pense pouvoir compter que sur elle-même. Confiante et débrouillarde, elle devine toujours le bon moment pour lancer un regard discret mais charmeur à un homme ou même une femme, lorsque la situation l’exige ou que la personne lui plaît. Taquine, elle aime provoquer de façon enjouée et malicieuse, et se montre plus naturelle lorsqu’elle se sent détendue. Cela est rare, mais arrive tout de même de temps à autre, quand elle est en compagnie de personnes qui lui plaisent. Naïve, elle ne croit pourtant pas à l’amour. Libertine, elle aime à trouver un ou une amant(e) d’un soir, sans pour autant chercher plus loin. Ayant perpétuellement soif de nouveauté, il est peu probable qu’elle réussisse un jour à s’attacher pour de bon. Peut-être finalement est-elle véritablement indifférente à tout ? Pas sûr. Disons que pour le moment, elle découvre, et s’amuse. Le monde n’est qu’un vaste terrain de jeu, pourquoi donc devrait-on se priver d’aventure ?


Dernière édition par Katy Blackewell le Lun 9 Fév - 19:11, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Katy Blackewell
{ Mannequin et Serveuse au More } - n°1309 | Miss Cat
avatar

Féminin Nombre de messages : 52
Age : 26
Age ( RP ) : 21 ans
Race : Humaine
Date d'inscription : 07/02/2009

MessageSujet: Re: ~~ Katy Blackewell : 1309 ~~   Lun 9 Fév - 19:04


[*]
Histoire :


« Le temps mûrit toute choses ; par le temps toutes choses viennent en évidence ; le temps est père de la vérité. » - François Rabelais.

2 mars 1988

Une femme sort du service de maternité. Elle est seule : son enfant est née il y a trois jours, mais elle ne l’a emmené avec elle. Des larmes froides coulent sur ses joues. C'est une mère porteuse. Elle repense à son travail, ou elle n'a plus besoin de se rendre. Elle est riche à présent. Il y a neuf mois, elle travaillait en tant que secrétaire dans une unité spéciale secrète de recherche scientifique et de découverte dans le secteur des nouvelles technologies. Il y a neuf mois, elle était enceinte. Son supérieur l'a entendu se plaindre à une amie qu'elle allait avorter, l'enfant ayant été créé avec un ivrogne inconnu. Le contrat a été de trois cent mille euros. Le prix à payer pour l'unité afin de finaliser ses recherches dans le domaine du croisement génétique. Cette femme seule sait que dès qu'elle a franchi le pas de l'hôpital, quelqu'un est venu chercher son enfant. Elle regarde autour d'elle. Un fourgon noir démarre non loin, emportant un bébé endormi et livré à lui-même.


5 décembre 1991

Ouverture du dossier de suivi du sujet 1309


L’entrée du sujet numéroté 1309 a eu lieu ce matin à 9:00. La famille d’accueil utilisée jusque là pour garder l’enfant servira lors des phases de repos. Monsieur et madame Blackewell ont acceptés de donner leur nom à l’enfant mais ne reconnaissent aucun lien de parenté avec lui. Légalement, l’enfant est actuellement dans un orphelinat choisi par la famille d’accueil. Le cobaye 1309, qui a actuellement trois ans, s'est bien acclimaté aux conditions rudes du laboratoire. Les parents adoptifs du nourrisson l'ont nommé Katy. Mais à l'intérieur du laboratoire, nul droit de la nommer ainsi. Prendre le risque de s'attacher à elle serait trop imprudent si elle ne résistait pas. L'enfant est gardée au laboratoire d'observation 20 heures par jour, ou elle sert de testeur pour plusieurs théorie de croisements génétiques, pour le moment tous en échec. Ces croisements serviront à créer une race d'êtres humains exceptionnellement doués dans le domaine de la chasse des êtres de la nuit. C'est une enfant calme, le labo tout entier s'est habitué à elle et elle ne craint plus les manipulations, ce qui facilite le travail.

9 juillet 1994

Première sortie de 1309 en dehors de la famille d'accueil. Le sujet a été promené dans un des parcs de la ville, mais a très vite manifesté le désir de rentrer. On constate un rejet des autres enfants par rapport à elle. Il faut dire que plusieurs autres changements physiques sont maintenant assez visibles. Les croisements génétiques dont elle à été l'objet lui offrent une rapidité et un équilibre surprenant. Quelques disfonctionnements ont été remarqués : 1309 a par exemple développé une incapacité partielle à distinguer les couleurs. Les dents du sujet sont bien plus aiguisés et coupantes comparée à une moyenne d'humains non modifiés adultes, ce qui représente un danger pour sa propre bouche. C'est pourquoi elle doit porter un appareil durant la nuit, qui sans émousser les canines, permet une adaptation parfaite des gencives à cette dentition tranchante. On peut supposer qu'il lui sera retiré vers l'âge de 14 ans. A six ans, elle ne parle toujours pas. 1309 a été tatouée à la nuque d’un code barre accompagné de son nom, qui sera utile à la reconnaissance du corps en cas de décès.

31 janvier 1996

1309 a fêté son 8ème anniversaire ce matin. Les autres sujets modifiés génétiquement ont pour la première fois obtenus l'autorisation de se réunir dans la salle polyvalente. Très vite, on remarque une agressivité importante envers 1309 de la part du sujet 1465, croisement génétique d'une thèse sur l'étude des vampires. L'individu est plus âgé qu'elle mais on pourrait croire que les instincts primaires ressortent lors d'une mise en commun des deux sujets. Mais la fillette possède un caractère doux et elle n'a donc pas répondu à ses provocations. Par contre, elle s'est tout de suite entendue avec le numéro 1202, un autre croisement modifié génétiquement. 1309 a prononcé ses premiers mots il y a maintenant deux mois. Son vocabulaire est nettement limité, mais les cours d'articulation et de communication orale semblent l'aider dans ses progrès. L'enfant n'a pu être scolarisé, aussi son éducation est entièrement prise en charge par des professeurs particuliers. Elle montre une intelligence bien supérieure malgré ses lacunes de vocabulaire.

5 mars 1999

L'enfant est à présent appelé de plus en plus souvent par son prénom d'origine, Katy. On recherche à changer son numéro pour un nom propre commun, ce à quoi elle semble s'adapter sans problème. Le sujet atteint à présent l'âge de 11 ans. On note des changements hormonaux importants, similaire à un humain normal. Chose importante, 1309 n'a pour le moment pas été menstruée, mais les scientifiques doutent que cela se produise un jour et mettent en suspension l'idée de la reproduction. Le physique de Katy est maintenant clairement défini. Ses canines sont pointues et imposantes mais cela n'est pas visible au premier coup d'œil. Les lacunes de vocabulaire ont été en majorité résolues. 1309 n’est plus l’enfant timide et sage et semble posséder à présent un caractère difficile. Doté d’un physique avantageux pour une jeune femme, elle semble prendre plaisir à attirer les mâles. Pourtant, Katy est une jeune femme fragile, car lors d'une blessure son sang est trop liquide pour s'assécher et elle pourrait ainsi se vider de son sang pour une infime coupure. 1309 semble à présent remplir plusieurs objectifs du cahier des charges à atteindre pour lesquels elle a été modifiée génétiquement, mais encore trop peu pour considérer son cas comme un succès. En effet, 1309 se montre trop peu agressive, et pour convenir il faudrait qu'elle sache être plus brutale et tuer de sang-froid.

13 septembre 2002

Une étude a été faite sur ses capacités à devenir chasseuse : en présence du sujet 1465, maintenant vampire et étant plus âgée qu'elle, elle a, quoi qu’avec difficulté, su le maîtriser et le neutraliser lors d'une attaque qu'il a mené contre elle. Malheureusement, il se trouve que son assaillant n'a pas survécu aux coups que 1309 lui a infligé dans une tentative d'affrontement qui a mal tourné. En effet, trois infirmiers ont été nécessaires pour parvenir à immobiliser la jeune fille, et plusieurs doses de sédatifs par intraveineuse ont du lui être appliqués pour la dissuader d'attaquer à leur tour les médecins. Elle semble avoir su d’instinct trouver le point faible du vampire, c'est-à-dire la gorge, et l’a mordu sans boire son sang. Une fois maîtrisée et calmée, la fille ne semble pas se souvenir de tous les évènements. C'est une réaction hyper-violente face au danger qui la rend non contrôlable durant quelques minutes, l'opposé de son caractère habituel. Les créateurs de Katy ont finalement réussi à modifier son comportement pour l'aider à contrôler cette rage, et ainsi savoir s'arrêter à temps. Même si le degré de tuerie a été atteinte pour remplir l'objectif sur le massacre, ce résultat était exceptionnel et 1309 n'a plus montré aucune aptitude à la chasse aux créatures de la nuit depuis grâce aux nouveaux paramètres qui ont été modifiés chez elle. La jeune fille à tout de même été pucée afin de pouvoir la suivre en cas de problème. Comme elle ne convient pas à la demande, il a été nécessaire de lui apprendre à se canaliser et ainsi faciliter son intégration au milieu des humains.

4 juin 2006

Les recherches sur le sujet 1309 sont à présent terminées, la famille d'accueil prend en charge toutes les options du contrat. Katy est libre d'envoyer ou non des nouvelles au laboratoire. Toute surveillance est annulée dès validation de la fin du dossier. Le programme 1309 étant considéré comme un échec, le laboratoire de recherche n'a plus besoin de la jeune Katy, désormais trop âgée pour convenir aux besoins de l'institut.



Les gens sont tous différents. Je suis différente.

Ceci était mon dossier, lorsque j’étais à l’institut. J’ai pu en récupérer une copie, moyennant échange avec un gardien. Je peux me montrer très persuasive il faut dire. Dompter ce vieux pervers été plus que facile. Bien sur, ce ne sont que des extraits. Le dossier comporte des dizaines de feuilles, de résultats d’analyses, de radios, et même de photographies. Je préfère vous épargner tout cela…

Je suis née dans des circonstances étranges, il faut l’avouer. Ma mère me fait honte. Mes parents adoptifs n’ont plus souhaités entendre parler de moi une fois ma majorité atteinte. D’ailleurs, moi non plus. Je me suis tirée à l’autre bout du pays, pour le sud. C’est beau le sud. Ya du boulot. Des gens. De la vie. Pas que le nord est mauvais, ça non, mais le nord, c’est mon passé. Je veux plus en entendre parler, c’est ainsi. Depuis que je suis partie de là-bas, je me suis trouvée un petit boulot sympa dans le mannequinat. Les photographes m’aiment bien il faut croire, mais je ne tiens pas pour le moment à en mêler un à une partie de sexe. Mieux ensuite, j’ai réussi à cumuler ça avec un job dans une boîte de nuit. Je me fais du fric avec les pourboires, et je m’éclate ! Les hommes sont faibles, menés par leurs désirs. Il suffit de savoir les tenter assez, et on peut obtenir n’importe quoi d’eux ; c’est si simple, je m’amuse bien à chercher leurs défauts, leurs fantasmes et à en jouer. Mais bon, je suis pas comme ça tout le temps. En société, je suis sobre, naturelle mais réservée. Il suffit de savoir doser : là est le secret.

Je m’appelle Katy Blackewell. Et je suis orpheline. J’adore ce mot. Je suis libre, moi. Totalement, entièrement. La liberté coure entre mes doigts. Je l’aime, ma vie. Ma vie de garce, ma vie de libertine. Je m’assume totalement comme je suis, même si parfois j’aimerais ne pas avoir ce maudit tatouage sur ma nuque, et cette cicatrice juste en dessous. Cette vilaine cicatrice que je me suis faite à moi-même : hallucinant n’est ce pas ? Mais ils ne croyaient quand même pas qu’ils allaient pouvoir me suivre à cause de cette maudite puce… Alors avant de partir, j’ai pris un couteau, et avec un miroir je me suis ouvert la peau. C’était pas beau à voir, j’en ai eu la nausée. Après ça, j’ai du m’envoyer un peu de coagulant par intraveineuse. Ca ne s’arrêtait pas de saigner. La plaie s'est rouverte six fois, j'avais le sang qui suintait comme de l'eau. Mais je m’en suis sorti, et depuis, tout va bien. Je suis parti de chez moi à mes dix-neuf ans, un peu après ma sortie du labo. J’ai repris ma vie en main, parce que j’avais la haine. L’envie de mourir m’a bouffé, longtemps. Je suis un numéro, une « marquée ». Je suis 1309.

Mais j’apprends à vivre avec. J’ai rencontré un homme à ma sortie du labo, et bien que je ne l’ai vu que quelques mois, il s’était tissé une forte relation entre nous, pourtant plus proche de la fraternité que de l’amour. Mais je ne regrette rien, si ce n’est d’avoir perdu le contact avec cette sorte de grand frère auquel je faisais tant confiance. Je regrette un peu de m'être tiré en Italie après ça, parce qu'on s'est perdus de vue, pour rien en plus : l'Italie, c'était bien, mais je préfère la France. L'avantage c'est que maintenant je suis bilingue, mais il m'a manqué tout ce temps... Je suis partie comme une idiote, alors que je l'adorais. Pourtant, je ne lui avais rien dit de moi, et de mon passé... Il ne s’est jamais montré réellement curieux de mon chiffre sur la nuque, qu’il a pourtant maintes fois vu. Peut-être était-ce une manière de me respecter ?

Malheureusement, toutes les personnes ne sont pas ainsi, et maintenant, à mes amants ou amantes, quand on me pose une question sur ma marque, je réponds que c’est un tatouage, et je distrais leur attention. Hors de question que ca se sache. J’ai appris ce qu’était l’Inquisition, et je crois qu’il ne faut pas que je me fasse remarquer. Je suis une boite de Pandore pour tous les vampires, et si ca se sait, on va me chercher des ennuis, c’est sur. Mieux vaut éviter les suceurs de sang. Pour le moment, je m’en tire plutôt bien, parce qu’ils sont nombreux ici. Et qu’il existe des groupes, des clans ou je ne sais quoi. Je dois me méfier. J’ai la chance de pouvoir les reconnaître et en général, je comprends dans leur regard lorsque l’un d’eux à senti mon odeur. Je les attire, de par mon sang modifié pour cela. Dire que je devais devenir une chasseuse de vampire... Je ne supporterais pas de devoir tuer. Mon hémophilie me dissuade de les rencontrer : pourtant, j’en aurai envie. Ils paraissent si mystérieux, ils sont si attirants… On m’a prévenu que c’était possible qu’ils m’intéressent de près, parce que j’ai une part d’eux en moi. Avec toutes ces modifications que j’aie subie, je ne suis pas une humaine comme les autres. Je suis faible, je suis mortelle, mais au fond de moi je sais bien.

Je suis différente.


[*]
Votre humain connaît-il l'existence des vampires ? Si oui, expliquer pourquoi. : Katy connaît bien l’existence des vampires, et pour cause : elle a été élevée avec des sujets vampires. Pourtant, elle ne connaît pas les clans ni les races vivant ici, ne sait en rien reconnaître un Marmoréen d’un Enfant de la Nuit.


[*]
Ce qui anime votre humain aujourd'hui : Vivre ! Tout simplement… Cela paraît simpliste mais après avoir été enfermée toute sa vie dans un laboratoire, la liberté apparaît si douce… Son travail lui plaît, elle s’amuse de tout et de rien, que demander de plus ? Elle profite de tout ce qu’elle n’a jamais pu faire étant enfant, usant tout sans parcimonie, se permettant d’être capricieuse comme une petite fille. Histoire, peut-être, de rattraper le temps perdu…

[*]
Relations / Comportement avec les vampires : Les relations qu’elle entretient avec les vampires se résument en un mot : fascination. Intriguée, attirée, elle aime à contempler les créatures de la nuit, restant tout de même prudente car elle sait ce qu’elle risque. Pourtant, elle est extrêmement curieuse de savoir ce que fait une morsure. Après tout, la mort n’a jamais eu plus beau visage…


[*]
Autre : Vu que mon histoire est assez « spéciale » et que je sais que tous les forums ne l’accepteraient pas, je serai ravie de discuter par mp si quelque chose ne convient pas Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Maître du Jeu
{ Compte PNJ } . Ne pas envoyer de Mp
avatar

Nombre de messages : 73
Date d'inscription : 05/01/2008

MessageSujet: Re: ~~ Katy Blackewell : 1309 ~~   Lun 9 Fév - 20:25

    Bonjour et bienvenue sur B. the T. !

    Absolument aucun problème avec ta fiche, j'aime beaucoup l'histoire. J'avais d'ailleurs pensé à créer un centre de ce genre ... Peut-être le ferais-je finalement, mais plus tard ^-^

    Fiche validée Mademoiselle !

    Bon Jeu Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: ~~ Katy Blackewell : 1309 ~~   

Revenir en haut Aller en bas
 
~~ Katy Blackewell : 1309 ~~
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Katy Perry inspiration ... ( Barbie )
» Katy et compagnie
» Katy Perry dans Sesame Street?
» KATY COUPRIE photographe, peintre, illustratrice
» Airbrush katy perry

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
x Beyond the Twilight x :: x Prologue :: . Présentations :: + Les Humains-
Sauter vers: